Black Friday : le meilleur moment pour monétiser votre trafic.

2 novembre 2018 - 9 minutes read
, ,

Après un travail acharné et régulier, vous arrivez enfin à réunir des milliers de personnes sur votre site tous les mois. On commence même à parler de vous sur différents réseaux. Vous êtes donc fin prêt à monétiser votre trafic.

Et rien de mieux que le Black Friday pour sauter le pas.

Quelques chiffres qui donnent le tournis

Chaque année, le Black Friday pulvérise tous les records de la vente en ligne. En 2017, le nombre de ventes a connu une progression de +30 % (par rapport à 2016). Et ce ne sont pas les gros sites qui vont contredire cette tendance puisqu’Amazon a enregistré une évolution de +40 % de son chiffre d’affaires et Cdiscount un volume d’affaires estimé à plus de 40 milliards d’euros (près de 5 fois une journée normale).

Autant vous dire que les marques vont se battre pour être les premières à attirer les clients. Ce qui permet aux sites éditeurs de monétiser facilement leur trafic.

Encore faut-il donner envie aux marques de s’afficher sur votre site…

Un site possédant une belle courbe de croissance

Autant le dire tout de suite : si vous avez un blog avec seulement quelques visiteurs par jour, les annonceurs vont vous éviter comme la peste. Pour intéresser les marques, vous devez à tout prix avoir construit une bonne stratégie de référencement qui vous permet d’obtenir assez de visite par jour pour avoir un certain poids dans votre secteur.

Ainsi, pour attirer les annonceurs, la première étape est de faire parler de vous et de montrer que vous êtes capable d’attirer, vous-même, les internautes. C’est le B.A.-BA.

Avant de monétiser votre trafic, pensez donc à créer une base de données visiteurs/clients importante et cohérente (en prenant en considération la nouvelle mesure RGPD, bien entendu).

Une ligne éditoriale claire et définie

Le plus difficile quand on possède un blog, c’est de rester dans une ligne éditoriale claire et de s’adresser à une cible unique. Il est, en effet, relativement tentant de s’écarter un peu pour essayer d’attirer de plus en plus de visiteurs.

Pourtant, si vous souhaitez monétiser votre trafic, c’est une très mauvaise idée. En effet, en voulant attirer tout le monde, vous n’intéresserez personne.

Ainsi, assumez pleinement vos positions et montrez que vous êtes un spécialiste dans votre secteur. Cela apportera un signal positif aux différentes marques qui viendront d’elles-mêmes vers vous.

Publishers et annonceurs doivent se retrouver sur la question des valeurs affichées et réelles. À ce titre, si vous le pouvez, n’acceptez que les marques qui partagent aussi vos valeurs. Au risque d’entamer sévèrement votre réputation (et celle de l’annonceur).

Un contenu original et régulier

Poster de temps en temps un nouveau contenu pompé à la concurrence ne va vous mener nulle part. Les annonceurs sont friands de sites précurseurs et non de sites qui suivent la tendance.

De ce fait, la monétisation de votre audience passe par la mise en œuvre d’une stratégie de contenu forte basée sur des publications régulières et originales. En ce moment, la mode est au storytelling. Mais ce n’est pas le seul moyen de répondre aux attentes de vos lecteurs. Vous pouvez aussi proposer des infographies ou un livre blanc.

Évidemment, n’oubliez pas tout le contenu visuel qui se doit d’être percutant. En fait, vous avez compris que chaque page de votre site doit être aussi attractive dans le fond que dans la forme.

Le Black Friday : un évènement commercial avant tout

Il ne faut pas oublier le but premier des annonceurs : faire de la publicité pour acquérir plus de chiffres d’affaires. De ce fait, le nombre de visites ne suffit pas. Surtout que cette donnée est de plus en plus biaisée à cause des nombreux bots qui sillonnent la toile au quotidien.

Pour intéresser un commerçant, vous devez lui parler ROI en évoquant votre taux d’engagement, par exemple, ou encore le taux de rebond de vos pages. Sans oublier le Google Page Rank qui est une valeur sûre.

Il est évident qu’un blog connait un taux de rebond supérieur à un site e-commerce. Pour autant, vous ne pouvez pas proposer un espace publicitaire avec une offre CPM quand votre taux de rebond moyen se situe à 90 %.

Mettez-vous à la place de l’annonceur et questionnez-vous sur les insights de votre site à mettre en avant, en fonction des attentes des annonceurs et de votre secteur. En vous renseignant, bien sûr, préalablement, sur les taux moyens enregistrés par les autres acteurs du secteur.

Différenciez-vous par votre support

Vous publiez régulièrement et vous attirez de plus en plus de visiteurs ? C’est un bon début. Pourtant, ce n’est pas tout. Car sans espace publicitaire dédié, vous aurez du mal à attirer des annonceurs. C’est une évidence, mais beaucoup l’oublient.

Ainsi, si vous souhaitez faire venir des annonceurs, prévoyez déjà des espaces et supports que vous utiliserez pour les publicités (bannière, mais aussi emailing, entre autres).

En fait, plus vous faciliterez la vie des annonceurs et plus ils auront envie de venir vers vous pour promouvoir leurs produits et services.

Ils n’ont pas de fichier client de qualité ? Proposez-leur vos propres datas. Réfléchissez aussi ensemble à la création de l’espace et à la stratégie associée : quelle landing page, à quel moment afficher la publicité, sur quelles pages, à quel endroit, à quelle cible, etc. ?

À savoir : grâce au programmatique, tout ceci peut se faire automatiquement. Prenez donc le temps de vous renseigner sur les SSP disponibles.

De même, pensez que les utilisateurs n’apprécient pas particulièrement de voir de la publicité surgir pendant la lecture de vos articles ou la visite de votre site. Dans ce cas, songez à un moyen d’intégrer intelligemment les publicités directement dans vos pages sans dégrader l’expérience utilisateur. On pense à la publicité native bien que ce ne soit pas le seul format possible.

Parce qu’une grande partie des ventes du Black Friday se font dès le premier jour, n’attendez pas pour mettre en valeur votre site auprès des annonceurs. Commencez dès le début du mois d’octobre. Évidemment, votre stratégie de contenu marketing doit avoir été pensée des mois auparavant.