Comment intégrer le marketing d’influence dans le canal de l’affiliation ?

2 février 2017 - 6 minutes read
, ,

Le marketing d’influence occupe de plus en plus d’espace dans la sphère du marketing digital. Rien d’étonnant à cela à l’ère du cyberacheteur hyper connecté, avide de conseils et de prescriptions avant tout achat. L’importance de ce levier n’étant plus à prouver, de plus en plus de marques l’intègre désormais à leur plan de stratégie digitale.

Or, si beaucoup d’agences se sont spécialisées sur ce seul levier, il est tout à fait possible pour les annonceurs ayant déjà activé le levier de l’affiliation, d’intégrer celui de l’influence à leur programme. En effet, les plateformes d’affiliation regroupant au sein de leur réseau d’affiliés un grand nombre d’influenceurs, elles offrent, à qui souhaiterait tester les performances de l’influence, un formidable terrain d’expérience. Voici quelques petits conseils pour activer le marketing d’influence au sein de votre programme d’affiliation.

La stratégie gagnante : la longue traîne !

Alors que la plupart des marques auront initialement tendance à se tourner vers les influenceurs « stars », c’est-à-dire ceux jouissant d’une forte notoriété, n’oubliez pas qu’ils sont aussi les plus onéreux et les plus difficiles à atteindre. D’autre part, si l’engouement pour le marketing d’influence continue de croître (et toutes les études tendent à le montrer !), il pourrait être raisonnable de penser que les grands noms d’aujourd’hui ne le seront pas forcément demain.

Une bonne stratégie serait donc de vous concentrer sur les « futurs grands de demain » plus accessibles car moins sollicités. Ces influenceurs ont certes une audience plus réduite, mais avec laquelle ils entretiennent des rapports plus intimes et privilégiés. Vos messages n’en seront que mieux véhiculés. Il vous sera également plus facile en tant qu’annonceurs de construire une relation basée sur la confiance et la fidélité en vous adressant à cette typologie d’influenceurs. Et au fur et à mesure que l’audience de ces derniers évoluera, ils n’oublieront probablement pas que vous leur avez fait confiance dès le début.

Les réseaux d’affiliation sont le terrain idéal pour travailler avec ces influenceurs. Vous pouvez commencer par identifier ceux qui se sont inscrits spontanément à votre programme puisque c’est un signe qu’ils connaissent déjà votre marque. Prêtez également attention à ceux qui génèrent déjà du trafic sur votre site – aussi infime soit-il. Puis regardez les réseaux sociaux et les blogs de ces influenceurs et concentrez-vous plus particulièrement sur le niveau d’engagement de leur audience.

Une fois que vous avez établi une liste d’influenceurs pertinents pour votre marque, il est temps de les contacter. Le mieux pour cela est de vous appuyer sur l’Account Manager en charge de votre programme. Ce dernier a en effet l’habitude de traiter avec les affiliés du réseau et entretient souvent une relation privilégiée avec eux. Il possède également leurs coordonnées et peut donc facilement les contacter et les persuader de collaborer avec votre marque.

Préparez des supports spécifiques.

Les influenceurs ont besoin de supports spécifiques pour faire la promotion de votre marque. Pensez donc à mettre à leur disposition un « pack influenceurs » dans lequel il pourront trouver une présentation de votre société, de son actualité et de ses produits. Incluez également un calendrier des événements à venir (promotions spéciales, ventes flash, lancement de nouveau produit, etc.). N’ayez aucune crainte toutefois quant au fait d’oublier certains éléments, c’est aussi le rôle de votre Account Manager de vous aider à concevoir les supports les plus pertinents et efficaces.

Si vous avez du temps et des ressources, n’hésitez pas à organiser un atelier rencontre en collaboration avec votre plateforme d’affiliation. De cette façon les influenceurs apprendront à mieux vous connaître et vous aurez une formidable occasion de tisser des liens privilégiés avec eux.

Prévoyez un budget spécifique

La plus grande erreur des marques qui souhaitent travailler avec les influenceurs via le canal de l’affiliation est de penser que ces derniers se contenteront d’une commission sur les ventes ou les leads qu’ils génèreront (CPA ou CPL). N’oubliez pas que les influenceurs se situent au début du tunnel de conversion et qu’en cela, même avec un modèle d’attribution défini en amont, leur rémunération restera relativement faible et incertaine. Il est donc nécessaire de prévoir des budgets spécifiques pour ce levier.