Les TPE et l’affiliation : une communication efficace et rentable

13 juin 2018 - 7 minutes read

Communiquer quand on est une petite entreprise : une activité aussi chère que chronophage. Que vous soyez commerçant, artisan ou indépendant, vous vous dites sûrement que la publicité sur le web, ce n’est pas pour vous. Surtout si vous avez du mal à gérer votre trésorerie au quotidien et que le moindre investissement peut mettre à mal la santé financière de votre affaire.

Avez-vous entendu parler de l’affiliation ? Savez-vous que, pour une TPE, c’est un moyen d’augmenter son chiffre d’affaires sans trop de risque ?

L’affiliation : qu’est-ce que c’est ?

L’affiliation est un concept qui a connu sa période de gloire avec le boom des sites e-commerce. Nous sommes au début des années 2000 et des places de marché où s’échangent de nombreux produits voient le jour. Parmi celles-ci, nous comptons l’un des géants du web : Amazon. Celle-ci décide un jour de lancer un programme d’affiliation (en s’inspirant, d’après les rumeurs, de l’industrie du X) permettant à des sites tiers de placer un petit bout de code sur leurs pages afin de recommander les produits du catalogue Amazon. Ainsi, à chaque vente, le site éditeur (l’affilié) récupère une commission de l’annonceur (l’affilieur).

En fait, nous assistons à l’émergence d’un programme automatique pouvant s’apparenter à un apporteur d’affaires du web.

L’affiliation du côté de l’affilieur

Imaginons que vous soyez une jeune entreprise vendant des vêtements pour femme et que vous vouliez vous faire connaitre à moindres frais. Vous avez entendu parler de l’affiliation et vous souhaitez vous faire un peu de publicité.

La première chose à faire est de chercher des plateformes d’affiliation et de vous y inscrire.

Ensuite, grâce aux outils proposés, vous créez votre message publicitaire sous la forme désirée (texte court, bannière, image, bouton, etc.).

Puis, vous sélectionnez la rémunération souhaitée. Ici, les choses se corsent, car vous en trouvez plusieurs sortes :

  • CPC: Coût Par Clic (vous payez seulement quand un internaute clique sur votre annonce) ;
  • CPL: Coût Par Lead (vous payez seulement quand l’internaute réalise une action précise) ;
  • CPA: Coût Par Achat ;
  • CPV : Coût Par Vue.

Enfin, en règle générale, vous pouvez choisir précisément le type de site sur lequel vous souhaitez que votre annonce apparaisse. Dans notre exemple, vous avez intérêt à cibler des sites complémentaires (des blogs traitant de mode féminine, des sites de vente d’accessoires de mode, etc.).

L’affiliation du côté de l’affilié

De l’autre côté, nous avons l’affilié. C’est le site qui hébergera l’annonce. Dans ce cas, c’est encore mieux, car vous ne dépensez rien et vous pouvez même gagner de l’argent grâce à votre site.

Ceci, c’est en théorie. Car, dans la pratique, la réalité est différente. Avant tout, il faut savoir que la transformation en vente ne dépasse pas 1 % avec un programme d’affiliation.

Ainsi, vous l’avez compris, pour commencer à vous rémunérer grâce à votre site, vous devez avoir un trafic élevé et régulier. De plus, attention à bien choisir vos sites partenaires !

En reprenant l’exemple d’un blog de mode, vous n’aurez aucun intérêt à proposer des publicités d’un magasin vendant des fleurs ou d’une boutique concurrente (cela va de soi).

Ceci étant dit, si vous connaissez bien votre audience et les attentes de cette dernière, il est possible de proposer des publicités sur des thématiques éloignées, mais qui peuvent, pourtant, intéresser votre public.

Pour toujours le même blog de mode, imaginons que vous sachiez que les personnes qui vous lisent sont des jeunes entre 18 et 30 ans. C’est généralement l’âge où nous quittons le nid familial (pour les études ou le premier travail). Permettez donc à des agences immobilières de faire leur publicité sur votre site. Le résultat peut se révéler surprenant.

Avantages et inconvénients de l’affiliation pour une TPE

Vous l’avez compris : pour une TPE, l’affiliation est une nouvelle forme de communication à faible risque.

Ce qui est intéressant, c’est que même si vous avez peu de moyens, vous pouvez faire parler de vous sans perdre d’argent. En effet, en choisissant le CPA, par exemple, vous ne payez que si l’action d’achat a été déclenchée.

C’est pourquoi l’affiliation est très appréciée des petites entreprises et peut accompagner facilement une stratégie de SEO, plus longue à mettre en place.

Avec son mode de rémunération basée sur la performance, l’affiliation peut vous aider à progresser rapidement sans exploser votre budget communication. Demandez conseil auprès de plateformes spécialisées pour être sûr de réaliser des campagnes performantes.

Qui sait : peut-être qu’un jour vous serez, vous aussi, affilié ?