E-commerce : comment réduire le délai de conversion ?

28 août 2017 - 4 minutes read

Tous les ecommerçants le savent : ce n’est pas parce qu’une personne arrive sur votre site qu’elle va forcément acheter.

D’ailleurs, une étude de Capitaine Commerce montre qu’en 2016, le taux de conversion d’un site était de 3 % en moyenne (le plus faible était de 1,6 % pour les produits culturels tandis que les produits de beauté et pharmaceutique culminaient à 5,3 %). De plus, le taux de rebond était compris entre 35 et 45 %.

Vous comprenez donc qu’il est aussi important de travailler sur votre site que sur des dispositifs capables de faire revenir vos anciens clients.

De visiteur à acheteur : tendances européennes et françaises

D’après une infographie de Shopalike, nous remarquons que les consommateurs européens mettent un certain temps avant de se décider à acheter le produit qui les intéresse.

Le temps le plus court étant celui pour acheter des lunettes de soleil (26 minutes en moyenne). Les canapés, quant à eux, sont les derniers de ce classement. En effet, les Européens mettent en moyenne 1 jour, 19 heures et 20 minutes pour s’offrir ce type de meuble.

Quelques données intéressantes concernant les internautes français :

  • En règle générale, les Français mettent beaucoup de temps pour acheter des montres, des chaussures, des meubles et des chaussures (exemple : plus de 8 h pour une paire de baskets et 20 h pour un jean) ;
  • À l’inverse, les consommateurs français achètent rapidement du maquillage (18 minutes en moyenne) et du parfum (13 minutes en moyenne) ;
  • En moyenne, un acheteur français décidant d’acheter sur le web met 3 h 30 pour se décider.

Comment raccourcir le temps de prise de décision ?

Afin d’améliorer votre taux de conversion (donc votre chiffre d’affaires), nous vous donnons quelques conseils à appliquer sans attendre.

En premier lieu, travaillez sur tout l’aspect technique et graphique de votre site. Il doit, en effet, offrir une excellente expérience utilisateur :

  • Pensez responsive design en offrant des versions adaptées à chaque taille d’écran ;
  • Proposez un design simple, mais efficace ;
  • Améliorez la vitesse de chargement de votre site ;
  • Mettez en place un tunnel d’achat optimisé facilitant la commande et la livraison ;
  • Intégrez un outil de recherche interne.

Vos contenus textes et images sont aussi très importants pour vendre vos produits. Concernant les photos, mettez le produit en valeur en proposant plusieurs clichés et offrez aux internautes la possibilité de zoomer. Rajoutez aussi une fiche produit courte et incitative, rédigée en utilisant la technique du storytelling. L’objectif : permettre à vos clients de s’imaginer en train d’essayer votre référence.

Finalement, grâce au remarketing, vous avez la possibilité de récupérer les personnes qui sont parties à différents stades du processus d’achat en imaginant des campagnes webmarketing originales répondant aux attentes de vos cibles.

Parmi les leviers de business performants, nous vous conseillons l’email remarketing ou encore les bannières dynamiques (grâce au remarketing Adwords). Dans les deux cas, vous pouvez, par exemple, proposer un bon d’achat aux personnes ayant créé un panier sans aller plus loin.

À vous d’imaginer la meilleure façon de faire revenir sur votre site les internautes qui n’ont pas atteint le but recherché et/ou de fidéliser d’anciens clients. Cela afin de diminuer le temps de prise de décision en votre faveur.