Quelles sont les nouvelles tendances du marketing digital en 2019 ?

25 mars 2019 - 7 minutes read

Alors que 2018 vient juste de se terminer, il est temps de se tourner vers l’horizon 2019. Que nous réserve le secteur du marketing online pour cette nouvelle année ?

Pour tout savoir sur les tendances du marketing digital en 2019 à suivre de près, suivez le guide.

L’ère du marketing data-driven

Ce n’est un secret pour personne : la data est en train de complètement chambouler le secteur du marketing. Le programmatique permet déjà, depuis un moment, de cibler la bonne personne avec le bon message au bon moment.

Aujourd’hui, les entreprises ont la possibilité de collecter, stocker et utiliser à leur guise de gigantesques banques de données (Big Data). Ceci étant dit, la Fast Data est en train de faire parler d’elle et pourrait venir, à terme, remplacer la Big Data en offrant la possibilité aux sociétés d’obtenir et d’analyser des données en temps réel.

Nous pensons aussi à l’intelligence artificielle et au machine learning qui permettent aux marques d’être toujours plus proches de leurs clients en leur offrant des services hyperperformants tels que des chatbots tellement évolués qu’ils peuvent converser comme de véritables humains.

Le marketing data-driven ou l’hyperpersonnalisation : un futur qui est déjà bien en place.

Un secteur du retail qui se transforme

Bien que les technologies soient de plus en plus poussées et performantes, il est intéressant de noter que les consommateurs apprécient toujours la proximité d’une boutique. Pour preuve : afin de répondre à la demande de ses clients, Amazon ouvre des enseignes physiques.

De plus, hier, nous parlions essentiellement du drive pour symboliser le web to store (ou le store to web). Mais le concept évolue afin de devenir une norme chez les marques. La frontière n’a jamais été aussi ténue entre le e-commerce et le commerce traditionnel. Acheter sur internet et récupérer sa commande en magasin ou demander conseil en boutique et faire ses achats sur le site : voici le nouveau mode de consommation.

Sans parler de l’omnicanalité qui, grâce aux smartphones, est véritablement entré dans les mœurs. Il est devenu facile de commencer une recherche chez soi, sur son ordinateur ou sa tablette, de la poursuivre sur son téléphone pour finalement réaliser un achat et consulter son compte sur l’un ou l’autre des appareils précités.

Mobile et enceinte connectée

Bien plus qu’un simple outil de communication, le mobile se transforme en coach intelligent. C’est aussi le cas des enceintes connectées qui sont devenues de véritables partenaires shopping. C’est pourquoi les marques s’y intéressent.

La recherche vocale est un terrain de jeu pour les professionnels du marketing web. Comme l’étaient hier le SEO et le SEA (qui restent encore des leviers importants d’une stratégie de communication web).

Et que dire de la recherche visuelle ? Nous pensons à Google Lens, entre autres, qui permet de retrouver une référence ou un lieu à partir d’une photo.

Sans oublier la réalité virtuelle et la réalité augmentée qui sont des technologies déjà utilisées par certaines grandes enseignes. Ikea, par exemple, offre la possibilité à ses clients de concevoir leur espace de vie en intégrant leurs meubles dans la pièce désirée par le biais de leur portable.

Des contenus qui s’adaptent à la demande des internautes

Les bannières sont de moins en moins visibles des internautes. La faute aux logiciels bloqueurs de publicité. Mais aussi aux utilisateurs qui ne veulent plus entendre parler de la publicité traditionnelle. Ainsi, les marques ont été obligées de se réinventer.

À ce titre, le native advertising a de beaux jours devant lui. Nous assistons d’ailleurs, depuis quelques années, à la création d’entreprises médias et à l’émergence de l’inbound marketing. L’objectif : fournir des contenus pertinents et informatifs pour montrer l’expertise d’une entreprise et favoriser la fidélisation client. D’ailleurs, le storytelling reste encore un modèle de contenu très apprécié des consommateurs. De plus, chose nouvelle, il est devenu important pour les marques d’abandonner leur neutralité pour s’engager dans des causes sociétales ou environnementales. L’émotion devient donc le pilier de chaque campagne de publicité.

Sans oublier que chaque contenu doit devenir interactif en engageant directement les consommateurs. Sur les réseaux sociaux, c’est une évidence. Mais aussi par le biais de vidéo qui devient un média de plus en plus populaire. Surtout qu’en 2018, Google a lancé la possibilité de faire apparaitre sa vidéo Live dans les Rich Snippets. Idéal pour faciliter la prise de rendez-vous entre une entreprise et son public.

Le marketing de l’influence

Le bouche-à-oreille et les recommandations sont des leviers de business toujours aussi performants. D’ailleurs, le marketing de l’influence ne doit pas être négligé.

Savoir s’entourer d’ambassadeurs internes ou externes à l’entreprise et permettre à ses utilisateurs de parler positivement de la marque est un concept qui a fait ses preuves. On parle, pour cela, de CGU (Contenu Généré par l’Utilisateur).

La data pour cibler la bonne personne au bon moment et des contenus adéquats semblent être les deux piliers du marketing digital de 2019.