Les principaux canaux d’acquisition de trafic expliqués et commentés

23 octobre 2018 - 7 minutes read

De nombreuses entreprises qui souhaitent améliorer leur visibilité en ligne et leur chiffre d’affaires s’interrogent sur les canaux d’acquisition de trafic à actionner en priorité.

Faisons le focus sur les principales techniques d’acquisition de trafic (avec quelques conseils d’utilisation en prime).

Email marketing

Une pratique courante, mais rarement utilisée à pleine efficacité : l’email marketing. Pour les professionnels les moins sérieux, cela consiste à obtenir une base de données d’emails et à envoyer une newsletter tous les mois.

Ce n’est évidemment pas comme ça que vous devez utiliser ce canal. La première étape est de bâtir une base de données hyper qualifiée et bien segmentée. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser principalement vos first-party data. Mais vous pouvez aussi très bien acquérir des second voire third party data de qualité.

Puis, élaborez des scénarios précis en fonction de vos objectifs. N’hésitez pas, d’ailleurs, à vous servir du programmatique pour atteindre vos cibles au bon moment et avec le bon message.

Content Marketing

Le content marketing est un concept hyper populaire qui englobe un certain nombre de techniques. Parmi celles-ci, nous trouvons le SEO (par le biais de la description de vos fiches produits ou du blogging), le SEA, la mise à disposition de livres blancs, d’infographies ou de webinars.

À savoir : le SEO est « gratuit », mais demande un investissement régulier et de la patience tandis que le SEA est immédiat, mais payant.

De plus, le plus important pour la création de contenus est de proposer des créations uniques et originales capables d’intéresser votre audience. En effet, reprendre des informations que l’on trouve partout ne mène à rien. À moins de les appréhender sous un angle différent.

Finalement, pensez à la promotion de vos contenus. C’est une étape souvent oubliée (mais pourtant primordiale).

Marketing d’influence

Une pratique qui est de plus en plus appréciée des entreprises : le marketing d’influence. Au même titre que le sponsoring, cela consiste à choisir une personnalité et à lui demander de parler de vos produits ou services.

Évidemment, plus l’influenceur sélectionné dispose d’une base de fan solide et importante, plus l’investissement sera élevé. Ceci étant dit, en prenant le temps de bâtir de bons partenariats, vous vous garantissez un trafic qualifié, donc rentable.

Relations publiques

Pour faire parler de vous rapidement, rien de mieux que de demander à quelques gros sites de vous mentionner. On parle alors de guest blogging, d’article sponsorisé ou encore de communiqué de presse.

Évidemment, pour que les relations publiques fonctionnent, vous devez cibler des sites sur la même thématique que vous et possédant une audience susceptible de s’intéresser à ce que vous vendez.

Affiliation

Popularisée par Amazon, l’affiliation a gagné de plus en plus de terrain au fil du temps. Aujourd’hui, c’est devenu un canal plébiscité grâce à une raison simple : ses différents moyens de paiements à la commission. Cela signifie, en d’autres termes, que si les partenaires que vous choisissez pour vendre vos produits ne rapportent rien, vous ne payez rien non plus.

Idéal si vous n’avez pas une grande force de vente et que vous souhaitez profiter de celle de grands acteurs de votre secteur, déjà bien implantés dans l’esprit des consommateurs.

Social marketing

Les réseaux sociaux sont des leviers hyper puissants si vous savez comment les utiliser pleinement. Par contre, pour engager votre audience, vous devez lui proposer un service client irréprochable, mais aussi des contenus variés et originaux.

Les professionnels du social media marketing conseillent d’ailleurs de prendre le temps de choisir les bons réseaux sociaux (par exemple LinkedIn/Viadeo si vous évoluez en BtoB et Facebook/Twitter si vous évoluez en BtoC). Sans oublier de prendre en compte les habitudes de navigation de votre audience (heure de connexion, préférence entre photo/vidéo/texte, etc.).

L’objectif : créer du contenu viral pour générer assez de partages et obtenir, par ce biais, du trafic de façon passive.

Comment savoir quel canal d’acquisition activer ?

Il y a plusieurs façons de connaitre le canal d’acquisition le plus intéressant pour votre activité.

La première est de tester, mesurer et retravailler vos campagnes en fonction des résultats obtenus et attendus. Par exemple, pour l’emailing, usez et abusez de l’A/B Testing.

La seconde méthode est d’identifier ce que font vos concurrents et de vous intéresser à ce qui marche et, surtout, à ce qui ne fonctionne pas. Cela vous permettra d’élaborer une stratégie cohérente et efficace, avec un excellent ROI.

Finalement, évaluez précisément votre budget, vos ressources internes et le temps que vous souhaitez y consacrer. À vous ensuite de suivre la boucle qui consiste à mettre en place, à évaluer et à redéfinir vos campagnes encore et encore.

À savoir : il est possible d’externaliser chaque étape. Du choix des canaux les plus intéressants à la mise en œuvre de votre campagne en passant par la phase de réévaluation, faites confiance à Arkheus pour vous accompagner dans tous vos projets marketing.