Référencement payant/SEA : comment créer une annonce pas à pas ?

9 novembre 2018 - 7 minutes read
,

Toutes les personnes qui veulent lancer leur activité sur internet se heurtent à un mur : celui de la visibilité dans les moteurs de recherche. Comment, en effet, se battre contre un mastodonte du secteur avec un site tout juste créé ?

Pour cela, il existe un canal d’acquisition de trafic qui va vous intéresser : le référencement payant/SEA (Search Engine Advertising).

1re étape : la phase préparatoire

Toute bonne campagne marketing online (et offline) demande une certaine prise de recul. En effet, se lancer tête baissée sans préparation est un vrai suicide.

Pour commencer, posez-vous des questions simples : votre site est-il prêt ? Avoir plusieurs pages, c’est bien, mais ces pages sont-elles prêtes à accueillir vos visiteurs ? Avez-vous bien défini le parcours de chaque visiteur afin qu’il réalise précisément l’action souhaitée ?

Prenons l’exemple simple d’un site e-commerce :

  • Les fiches produits sont-elles rédigées convenablement ?
  • Les photos sont-elles vendeuses ?
  • Le process de commande marche-t-il bien ?
  • Quid de la livraison ? Avez-vous la capacité de gérer un afflux de commande supplémentaire ?
  • Finalement : quelle est la page de destination de votre annonce ?

Tout est OK ? Passons à l’étape suivante.

2e étape : la phase d’étude de la concurrence

Vous le savez sûrement : une stratégie SEA repose sur des mots-clés. Vous choisissez les mots-clés désirés et vous placez des enchères dessus afin d’être positionné sur des requêtes spécifiques.

Dans ce cas, il convient de choisir les expressions les plus pertinentes pour votre activité et ce que vous vendez.

Conseil : évitez les termes trop génériques. Très peu qualifiés, ils vous ramèneront sûrement des visites. Mais rien ne dit que la personne qui a cliqué sur votre annonce réalisera l’action souhaitée.

Alors, qu’au contraire, vous pouvez vouloir vous placer sur « acheter chaussure noire homme 42 ». Évidemment, vous aurez moins de visite que « chaussure ». Pourtant, en choisissant des mots-clés de la longue traine, vous vous rendrez vite compte que votre annonce sera bien plus rentable à long terme.

Pour vous aider, n’hésitez pas à vous servir de la concurrence en tapant sur Google les mots-clés qui vous semblent les plus pertinents et en lisant les annonces des sites de votre secteur.

Astuce : n’hésitez pas à vous servir aussi de Google Instant et « Recherches associées » de Google. Ce sont de véritables mines d’or pour connaitre les expressions les plus recherchées par les internautes. Vous pouvez aussi utiliser l’outil Adwords « Rechercher de nouveaux mots-clés » pour obtenir quelques suggestions.

3e étape : la rédaction de l’annonce

Une fois votre liste de mots-clés établie, le moment est venu de rédiger votre annonce.

Avant tout, insérez votre liste de mots-clés dans l’outil Adwords au sein de l’outil « Obtenir les volumes de recherche et prévisions ». (Outils > Planification > Outil de planification de mots-clés). Vous obtenez une liste avec des informations intéressantes sur la performance de chaque mot-clé par le biais des colonnes « Clics », « Nombre d’impressions » et « CTR ». La colonne CPC moyen vous servira à budgéter votre campagne.

Ainsi, vous pouvez vous faire une première idée des mots-clés sur lesquels vous pouvez vous positionner avant même de débuter votre campagne. Cela vous aidera à rédiger ensuite votre annonce.

La rédaction de l’annonce, d’ailleurs, parlons-en. Vous disposez de plusieurs champs :

  • Headline : le titre de votre annonce (25 caractères) ;
  • Description line 1 : 1re ligne de votre annonce (35 caractères) ;
  • Description line 2 : 2e ligne de votre annonce (35 caractères) ;
  • Display URL : l’URL qui s’affichera ;
  • Destination URL : l’adresse de la landing page ;
  • Device preference : en cochant mobile, vous pouvez vous rendre visible aussi bien sur ordinateur que sur smartphone.

En premier lieu, pensez à rédiger un titre accrocheur et insérez-y votre mot-clé. Ensuite, rédigez deux courtes phrases : l’une descriptive avec vos points forts, l’autre avec, de préférence, un call-to-action. Finalement, peaufinez-la en y ajoutant des chiffres précis et y incorporant des éléments qui intéresseront vos cibles (et qui éloigneront les indécis qui ne feront que plomber votre budget). Finalement, si vous le pouvez, localisez votre annonce.

4e étape : mesure et redéfinition de votre campagne Adwords

Faire une annonce, c’est bien. La suivre dans le temps, c’est mieux.

En effet, les annonces qui performent sont celles qui s’adaptent précisément à leurs cibles. Ainsi, n’hésitez pas à consulter régulièrement les tableaux de bord fournis par Adwords pour identifier les annonces qui performent et celles qui ne fonctionnent pas comme vous voulez.

En faisant ainsi, vous pouvez les redéfinir rapidement en changeant titre et texte. Mais aussi en excluant des mots-clés sur lesquels vous ne voulez plus apparaître. Idéalement, ce serait mieux de le faire avant même la publication de votre annonce.

De plus, certains professionnels font des variantes de leurs annonces pour tester les arguments et les mots-clés. C’est une excellente idée.

Vous avez besoin d’aide pour mettre en place votre campagne Adwords ? Demandez l’aide d’experts Arkheus.